Maia, l’optimiste

Aujourd’hui on vous fait voyager dans un très joli coin de France avec Maia ! 

Des cartes postales de voyage, Maia en a une multitude mais sa préférée est celle de son chalet en bois sur les bords du lac d’Hourtin dans le Sud-Ouest de la France. C’est un endroit hors du temps où la nature vit en harmonie avec l’homme. C’est le lieu ou elle se ressource, loin de la folie d’une vie constamment en transit…

Maia est une amie de longue date de Sandra, elles se sont rencontrées en 1998 en Corse au sortir de leurs études. Toutes deux bordelaises, elles avaient fréquenté le même Lycée à quelques années d’intervalle. Après une saison sous les embruns corses, elles sont devenues amies et sont toujours restées en contact au gré de leurs multiples voyages et expatriations.

Maia est la voyageuse number one de la team, elle vole chaque jour de sa vie professionnelle puisqu’elle est chef de Cabine chez Air France depuis 21 ans. 

Elle a donc fait le tour du monde mais ça on vous en reparlera… 

J’ai rencontré Maia à Bordeaux il y a quelques années par l’intermédiaire de Sandra au @mamashelter. Lieu inspirant pour rencontre inspirante, nos univers et valeurs se sont croisés et retrouvés sans nous connaitre, c’était un chouette moment. 

Maia a de multiples passions parmi lesquelles l’écriture, après « Une jeune fille de son temps » sorti en 2016. Elle travaille actuellement sur un nouveau roman. Elle aime aussi les pèlerinages, la musique et l’art…elle n’arrête jamais d’explorer de nouveaux univers. 

Fan de nos créations et ambassadrice Maison Jeanne, elle nous a proposé de rejoindre la team en tant qu’associée pour nous aider dans notre développement. 

Merci Maia pour ta confiance et amitié, pour tes propositions diverses d’accompagnement, certaine que Maison Jeanne trouvera ses clientes dans ta jolie région Bordelaise. 

On est super heureuses et fières de te compter parmi mous. 

  • Tu viens d’’où et tu habites où, seule ou accompagnée ?

Pour une grande voyageuse, je vis où je suis née ! Mais cela ne s’est pas fait sans de nombreux voyages et déménagements à Paris et Barcelone. En revenant à Bordeaux après l’avoir quittée douze ans auparavant, c’était la déconfiture ! C’était un choix de raison et avec mon compagnon, qui deviendra mon mari après 17 ans de vie commune, nous n’étions pas vraiment ravis de retourner dans celle que l’on appelait encore « La belle endormie ». Cependant, la ville a muté et s’est transformée au fil des ans en une cité charmante où il fait bon vivre pour élever nos deux enfants Violette et Edgar. 

  • Qu est ce que tu aimes le plus chez MJ?

Si je pouvais définir MJ en un mot se serait qualité. La qualité y est partout, dans les produits confectionnés, dans la présentation des colis (papier de soie, jolis mots bien sentis, attentions qui touchent) dans le choix des mots de la newsletter, du blog. Tout y est bien pensé. Et puis j’aime l’ADN, les valeurs que la marque véhiculent. 

  • Quel est ton produit MJ chouchou ?

Le sac Lilly, un indispensable qui me suit partout, le top Emilie car il fait un décolleté classieux et délicat, la robe bustier Marie. 

  • Ta plus grande découverte pendant le confinement ?

Qu’un pangolin, par un effet papillon dévastateur, ait pu stopper net la marche du monde, ce que certains politiques et même Greta, malgré sa volonté farouche, n’avaient jusqu’à présent pas réussi à faire ! J’appelle ça le « Pangolin cataclysme ». 

  • Tes activités passion ?

Avec le confinement, je suis revenue à mes activités premières, la lecture à foison, l’écriture par nécessité, l’art et les jeux de société. Mon mari est un vrai fan de jeux, et plutôt que de donner des écrans à nos enfants qui n’en sont finalement jamais rassasiés (autorisés seulement pendant le confinement avec parcimonie), nous préférons nous mettre autour d’une table pour jouer à Skijo, Mysterium, Concept, Les aventuriers du rail, Jamaica, Azul… tout ça en dégustant un bon gâteau au chocolat, cela va de soi ! 

  • Ton plus beau souvenir de Voyage ?

L’Argentine car c’était avant les enfants, dans un temps où nous partions pour un mois avec un sac à dos plutôt qu’avec une malle ! Les paysages y sont variés, on peut y voir tout type de faune, et puis boire un chocolat chaud, seuls , dans un chalet tyrolien à Ushuaia qui donne sur l’unique piste de ski s’arrêtant dans le canal de Beagle, c’est quelque chose ! 

  • Ton mantra préféré ?

Il n’est point de bonheur sans liberté et de liberté sans courage. 

Où peut on te contacter / te retrouver

Dans un avion pour vous accueillir lors d’un nouveau voyage plein de promesses ou à Bordeaux en train de courir après ma montre parce que je suis toujours en retard. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s