Slow Tourisme: Des idées pour voyager autrement en France

Depuis que le déconfinement – enfin ! – est officialisé, la vie a repris ses droits avec une soif de vivre plus féroce que jamais ! Si le voyage période pré-covid était synonyme de grands départs, de tropiques, d’espaces inconnus, de bouts du Monde, la pandémie mondiale ainsi que la prise de conscience collective du changement climatique nous ont poussé à réfléchir à un autre mode de voyage

Prônant la consommation éco-responsable, chez Maison Jeanne, nous ne pouvions qu’adhérer à un mode de voyage respectueux et bienveillant de notre planète et des âmes qui l’habitent

Après la Slow Fashion et la Slow Life, cela nous tient à cœur de vous parler désormais du Slow Tourisme ! Alors à vos bloc-notes, nous vous dévoilons quelques idées et expériences insolites en France, pour des vacances plus engagées, plus locales, et plus proches de la nature

Suivez-nous, on vous explique tout !

Slow tourisme: Le monde change, nos vacances aussi

Qu’est-ce que le Slow Tourisme ?

Le Slow Tourisme est un concept où l’on prend le temps de vivre et de véritablement connaître la région visitée, de contempler les paysages qui croiseront notre route et de privilégier les rencontres locales. 

Le Slow Tourisme est une véritable alternative au tourisme de masse qui réunit des milliers (voir des millions) de curieux au même endroit.

Pourquoi privilégier le Slow Tourisme ?

N’avez-vous pas été ébahi(e) par la beauté de la nature lorsque le monde était à l’arrêt il n’y a encore que quelques mois ? N’avez-vous pas eu l’envie de vous évader en plein air dans un lieu encore inexploré après avoir passé des semaines confiné ? N’êtes-vous pas à la recherche d’un contexte paisible et tranquille sans vous soucier de contamination le temps d’un instant ? Si la réponse à ces questions est un grand “OUI”, alors vous êtes faits pour le Slow Tourisme.

Court-circuitons le « sur-tourisme » qui nous pousse à voyager toujours plus loin et toujours plus vite dans des lieux visités et sur-visités. Cet été, lançons-nous dans des vacances Slow Touristiques, qui nous sensibilisent à valoriser l’environnement et les habitants d’une région !

Comment rendre nos vacances plus responsables ?

Pour que vos vacances soient un peu plus responsables, vous pouvez appliquer des principes simples tels que tout d’abord, prendre le temps d’explorer une région ou une ville en y restant plus longtemps. Par exemple, préférez partir un mois au même endroit plutôt que de partir une semaine à 4 reprises à la découverte de différentes destinations. Cela permet de limiter votre empreinte écologique en limitant les transports, mais aussi d’approfondir vos connaissances culturelles

Vous pouvez aussi choisir des destinations plus locales, comme partir à la découverte des alentours de votre domicile ou tout simplement en restant en France ou à ses abords. Encore une fois, cela permet de réduire vos émissions de CO2, et si vous êtes de nature sportif(ve) ou aventurier(ère), vous pouvez même songer à partir sans voiture ni avion! On vous dit tout plus bas!

Vous pouvez également vivre des vacances plus engagées, en partant en voyage pour soutenir une cause, ou en aidant des projets sur place. Pour les plus motivés d’entre vous, cela peut prendre la forme d’un voyage à cause humanitaire ou environnementale par exemple. Vous pouvez aussi tout simplement réaliser une action bénévole durant votre voyage comme dédier une matinée de vos vacances pour participer au nettoyage d’une des plages alentour! On vous garantie que cela sera riche en rencontres et échanges avec des personnes passionnantes et surprenantes!

Enfin, une autre alternative au Slow Tourisme peut se porter sur un voyage au plus proche de la nature – Hello la sylvothérapie ! 😉 – tout en étant à l’écoute des autres… et de soi.

LIVE, LOVE, TRAVEL sur notre joli territoire qu’est l’Hexagone.

Découvrez le Slow Tourisme en France

Le Slow Tourisme pour une vie nomade: La marche, le vélo et le van

Le Chemin de Compostelle

« L’important n’est pas la destination mais le chemin » ! Que ce soit pour des raisons religieuses, sportives ou spirituelles, le Chemin de Compostelle – à qui l’on pourrait donner le césar du Slow Tourisme – offre de multiples raisons de l’arpenter.

Si la magnificence de ce parcours mythique de 1500 km est indéniable, ce sont les rencontres qui en font tout le charme. Que ce soit des marcheurs retraités avec un recul sur la vie bien différent du nôtre, des aventuriers issus des nouvelles générations tels que les milleniums saisonniers ou jeunes diplômés qui profitent d’une pause dans leur parcours professionnel; ou encore des étrangers du monde entier venus voir Compostelle de leur propres yeux, les rencontres avec les randonneurs qui sillonnent ce Chemin donneront un vrai sens à votre voyage.

Couvrant une moyenne de 20km/jour pour un budget quotidien de 20€ et muni d’un sac de 9kg, vous contemplerez les joyaux de la campagne Française et vivrez des expériences hors du temps.

Aux journées sportives, aux rencontres improbables, aux repas conviviaux répondront des nuits réparatrices, dans la sérénité et le recueillement d’un couvent, d’une auberge ou d’une abbaye. Le must: les veillées sous les étoiles, partagées entre pèlerins et hôtes,  à échanger anecdotes, conseils et bons plans.

Petit tip Maison Jeanne: Oubliez vite les ampoules et ce corps qui exulte avec une touche d’huile essentielle Keep Zen détente, pour repartir sur le chemin qui observe depuis des millénaires ces humbles pèlerins le sillonner,  la coquille de Saint-Jacques en porte étendard.

Ultreïa les amis !

La Vélodyssée, liberté et évasion

La Vélodyssée, autre alternative pour un voyage plus “slow” et responsable, est un parcours cycliste de 1243 km à vélo qui longe l’Atlantique. Elle est la partie française de l’ »Atlantic Coast Route”, route longue de 11500 km, et qui relie la Norvège au Portugal en traversant la Bretagne jusqu’à la Côte Basque par des sentiers toniques, sauvages et variés.

Enfourchez vos vélos et parcourez le tronçon de votre choix sur cette route adaptée aux vélos avec l’océan pour toile de fond ! De Roscoff à Hendaye, les trois quarts du trajet se réalisent sur des voies sans voiture, offrant une véritable bouffée d’air frais – et sain !

Une cadence de 15 km/h vous laissera le temps de faire de nombreuses haltes et de profiter des paysages pour une moyenne de 40 km quotidiens.

Si vous souhaitez vous équiper, cela vous coûtera entre 500 et 1000€ environ pour un vélo de compétition que vous pouvez trouver en seconde main, la tente et accessoires pour camper ainsi que la location d’emplacement en camping si vous souhaitez vivre l’expérience jusqu’au bout…

Si vous ne voulez pas vous préoccuper de porter vos bagages d’un point du parcours à un autre, et n’avoir plus qu’à porter sur vos épaules le Sac à dos David en mode “Working girl en vacances”, c’est possible! Dans ce cas, vous pouvez passer par un prestataire et il faudra compter approximativement 850€. Pratique, non?

Découvrir le Sac à dos David, compagnon idéal de voyage!

Road trip en van, le voyage en tout liberté

En quête de liberté et de belles aventures ? Vous rêvez de sillonner les routes sans être à l’affût des horaires ? Alors la Van life est faite pour vous car la découvrir, c’est trouver les clés de la liberté ! 

Un bonheur tout simple nous permettant d’être là où l’on a envie d’être, de tracer notre propre route tout en devenant minimaliste dans le choix des biens à emporter.

Grâce aux divers sites et applications qui ont fleuri ces dernières années comme Yescapa, Indiecampers ou Wikicampers, vous trouverez facilement votre compagnon de route prêt de chez vous à partir de 50€/nuit.

Si les options sont nombreuses – avec ou sans douche, WC ou non, nombre de lits variable ou encore option internet avec panneaux solaires – la promiscuité nous apprendra à s’alléger pour l’essentiel et à vivre en famille ou entre amis avec bienveillance.

👉 Pour vous convaincre que cette vie – même si ce n’est que le temps des vacances – peut aussi être la vôtre, vous pouvez jeter un œil aux aventures de la Hook Mobile Family sur Youtube.

À vos clés, Prêts, Vanez !

Van Life - option idéale pour des vacances en mode slow tourisme

Voyagez différemment au contact de la nature

Stage de survie en mode Koh Lanta

Vous avez soif d’aventure ? Vous voulez repousser vos limites et vous surpasser ?

Survivre, c’est l’art de coopérer avec notre environnement, souvent considéré comme hostile, mais en fait rempli de richesses suffisantes pour répondre à tous nos besoins vitaux. Véritable pratique, la survie, ça s’apprend !

Si vous voulez vous risquer à un voyage pas comme les autres, au plus proche de la nature, découvrez Nomade Aventures, qui propose des week-ends survie en petit groupe dans le Gard. Une expérience originale qui vous connectera à coup sûr à Dame nature et vous permettra de faire d’incroyables rencontres.

Ma vie en Cabane

Si vous n’êtes pas tentés par le côté Warrior mais que vous préférez buller en écoutant le chant des oiseaux, les cabanes dans les bois sont les logements qu’il vous faut.

Habitations de notre enfance, les cabanes sont les lieux idéaux pour développer notre imaginaire et vivre une expérience hors du commun entre amis ou en famille.

Partez pour des vacances locales dans les jolies cabanes de France, répertoriées pour beaucoup sur Les Cabanes dans les arbres. Nous vous recommandons également Bucoli, qui au cœur de 90 hectares de forêt au nord de la Bourgogne, propose des cabanes pour vivre comme Robinson au luxe vertueux, à 2 heures de Paris.

Aménagés  intelligemment, vous  pourrez y emmener vos sacs en éponge Christine et vos trousses de toilette Sonia qui donneront une touche de couleur estivale à vos intérieurs boisés.

Slow Tourisme Sac en éponge
Découvrir le Sac en éponge Christine

Trousse de toilette pour des vacances autrement en France
Découvrir les trousses de toilettes Sonia

Slow Tourisme lors d’un voyage méditatif

Le Village des Pruniers est un ensemble de centres de pratique de pleine conscience fondés en 1982 par le maître zen Thich Nhat Hanh. On y enseigne l’art de vivre en pleine conscience et le Bouddhisme engagé.” 

Voilà une introduction qui nous tient en haleine. On vous présente Le Village des Pruniers, centre situé en Dordogne et de renommée internationale, qui reçoit des maîtres Zen du monde entier ! 

Dans un cadre monastique, partez alors faire une retraite pour apprendre à vivre en pleine conscience, échanger en communauté ou encore vous relaxer et réduire votre anxiété dans un contexte hors du commun.

Un voyage méditatif à découvrir pour se recentrer sur soi, sur ses émotions et pour au final, mieux accueillir l’autre.

Le tourisme Engagé et Solidaire

Si vous êtes convaincus que seuls nous ne pouvons rien et que l’on ne peut rien sans les autres; qu’après une année de repli sur soi où « l’autre » pouvait être perçu comme une menace il est désormais grand temps d’aller à sa rencontre… Alors les voyages solidaires et engagés sont faits pour vous!

Le Wwoofing

On pourrait résumer le principe du WWOOFing (World-Wide Opportunities on Organic Farms) par « être nourri et logé dans une ferme bio en contrepartie de quelques travaux », mais ce serait en dénaturer l’esprit que de le réduire à un échange de services. En effet, ce qui fonde le WWOOFing, c’est d’abord la volonté de partage et d’échange autour de l’agriculture bio.

L’objectif de l’association Wwoof, qui en est à l’origine, est de faire le lien entre les acteurs du bio et des visiteurs curieux et motivés. En mettant en place l’opportunité de séjours actifs dans des fermes bio, elle œuvre pour la transmission du savoir-faire agricole bio, la rencontre et l’échange placés au centre de votre voyage.

Explorer cette facette du Slow Tourisme, c’est faire de ses vacances un voyage engagé, qui a du bon pour la planète et pour votre culture! Alors si vous avez comme une envie d’offrir vos bras et votre temps à un ostréiculteur de l’île de Bréhat ou à un viticulteur Bordelais par exemple, on vous conseille d’aller faire un tour sur le site officiel de Wwoof.

Slow Tourisme dans les vignes Bordelaises en Wwoofing

Devenir bénévole en soutenant une cause chère

Une autre option de voyage solidaire si vous voulez vous essayer au Slow Tourisme: Dédier de votre temps pour les autres ou pour une cause qui vous est chère.

Si vous avez quelques jours, semaines – ou même mois soyons fous! – libres devant vous, vous pourriez songer à devenir bénévole auprès d’une association ayant pour but le soutien d’une cause humanitaire, environnementale, animale ou encore communautaire. Volunteerworld propose de nombreuses missions variées, dans plus de 80 pays – y compris la France – sur lesquelles vous pouvez vous investir.

Pour le moment, les projets associatifs répertoriés en France et nécessitant des bénévoles portent sur l’apprentissage de la langue anglaise aux plus jeunes. On espère voir plus de projets éclore très bientôt, mais en attendant vous pouvez aussi songer à partir aider la préservation des singes vervet en Afrique du Sud, accompagner des enfants en refuge au Mexique ou encore plonger pour aider à contrôler l’état du récif coralien en Thaïlande… 

On vous garantit que ce genre d’expériences est la promesse de rencontres inoubliables et d’un dépaysement total.

Le Voyage Slow et Farniente: Vivre l’instant présent

Fini les visites au pas de course, place à la détente et au repos ! Pour ces vacances que l’on veut Slow, ou “lente” de sa traduction, flânez dans des villages au charme d’antan, rencontrez des producteurs, dégustez des produits locaux, savourez l’authenticité

Une adresse que j’affectionne particulièrement : Le Rhone Retreat tenu par mon ami Ken originaire de Floride. Une maison somptueuse, des séminaires de yoga, un hôte adorable qui en plus d’avoir des talents de masseur exceptionnel – son métier d’origine – fait la cuisine comme un chef. Piscine, farniente, visite en van de la région avignonnaise ou encore chine dans les brocantes où l’AmériKen – de son petit surnom local – déambule en connaisseur averti pour nous prodiguer conseils et négociations, sauront définitivement vous séduire.

Un endroit magique tenu par un hôte d’exception. Ici, Ia vie prend un autre rythme !

Alors s’il y a autant de voyageurs que de voyages, ouvrons nos horizons, nos perspectives et réinventons le voyage, tout autant que nous-même. Le Slow Tourisme est bien le tourisme de demain – celui où le temps des vacances, nous préférons nous connecter à la nature, à l’humain plutôt qu’à la Wifi pour mieux se découvrir à travers l’autre…

C’est sur cette note que l’on vous quitte et que l’on vous souhaite à tous, de très belles vacances ! ☀️

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. cecilencazenavegmailcom dit :

    Merci Maia pour ce magnifique billet, j’ai ajouté plein d’adresses à mon carnet de vacances !!

    Petite suggestions pour l’année prochaine : le même mais orienté famille avec pré ados 😁

    J'aime

    1. Sandra MJ dit :

      Merci Cécile, en effet le sujet des vacances en famille avec des jeunes est aussi en sujet qui mérite que l’on s’y attarde !! Je mets ça sur ma liste de thématiques. Bonnes vacances !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s